Littérature et Lettres Cours

Le récit bref ou l’esthétique du déshabillé (13 juillet 2019)
Muriel Rossetti
Article intégral PDF Lettres récit bref esthétique déshabillé Rossetti 
leschroniquesdemarcel.blogspot.com

Aujourd’hui, Marcel tombe la veste : il croise quelques remarques sur le récit bref et la poétique de Nathalie Sarraute dans l’espoir d’aboutir à une réflexion sur la nouvelle comme art de la mise à nu. Il se livre à une courte analyse de Mademoiselle Else d’Arthur Schnitzler.

Les Fruits d’or ou comment reconnaître un chef d’œuvre quand on en voit un (27 juillet 2019)
Muriel Rossetti
Article intégral PDF Rossetti Fruits d’or chef d’œuvre

Unknown.jpeg

Marcel n’est pas emballé par le retour du thème « l’œuvre littéraire, ses propriétés, sa valeur », mais la lecture des Fruits d’or lui offre l’occasion de poser à nouveau une question élémentaire : qui fixe la valeur de l’œuvre ?
Les Fruits d’or : qu’est-ce que c’est ?
Publié en 1964, Les Fruits d’Or est un roman de Nathalie Sarraute particulièrement féroce pour les coteries littéraires. L’intrigue tient à fil. L’écrivain Brehier vient de faire paraître un roman, Les Fruits d’Or : que vaut-il ? Question apparemment indifférente qui revêt pourtant aux yeux des salons parisiens une importance capitale. Appartient-on au petit cercle très fermé des gens de goût, cette élite raffinée qui sait reconnaître un chef d’œuvre à sa naissance ? Être intronisé ou non dans « le petit noyau, le petit groupe, le petit clan » de ces Verdurin new age, telle est donc la question.

Récits de guerre et crise du récit : « La Grande Guerre en toutes lettres ».  (2018)
Carole Catifait

Projet : Centenaire de la fin de la Guerre, 1918-2018. Cycle de conférences interdisciplinaires en lien avec l’Université. LSHB : Lettres / histoire / philosophie / histoire des arts.
Problématiques littéraires :
L’illusion naturaliste : Barbusse, Le Feu (1916). Interrogation sur le récit-témoignage.
Crise de la modernité, crise du récit : Pourquoi 14-18 chez les contemporains ? Fin des récits de guerre au profit de récits qui « interrogent » la guerre. Quel récit possible ? Interrogation sur le Nouveau Roman : Claude Simon, L’Acacia (1989).
Problématiques transversales :
Les questions épistémologiques fondamentales pour penser les sciences humaines. Comment écrire l’histoire ? Pourquoi toujours la réécrire ?
L’écrivain et l’histoire : Qui peut écrire l’histoire ? Quelle place et/ou quelle légitimité « paradoxale » de la littérature ? Expliquer ou tenter de donner sens ?
Lecture de L’Acacia de Claude Simon. « La modernité commence avec la recherche d’une littérature impossible » (Roland Barthes).
Corpus des textes étudiés, évoqués, lus ou présentés par les élèves :
Barbusse, Le Feu.
Giono, Le Grand Troupeau et la nouvelle « Ivan Ivanovitch Kossiakoff », in Solitude de la pitié.
Céline, Voyage au bout de la nuit.
Rouaud, Les Champs d’honneur.
Bergounioux, Ce pas et le suivant.
Echenoz, 14.
Japrisot, Un long dimanche de fiançailles.
Vuillard, La Bataille d’Occident.