Allemand Ressources numériques


+ d’infos Lien Allemand CPGE Saint-Sernin


Dictionnaire frères Grimm

Deutsche Welle presse-émissions-vidéos

Lebendiges Museum Online

Der Spiegel Classiques Littérature


Partir en Allemagne pour les hypokhâgneux et les khâgneux

Si les classes préparatoires ne prévoient pas de séjour à l’étranger dans leur cursus, il est possible, et même conseillé, d’effectuer un séjour à l’étranger en été. Il s’agit d’une expérience interculturelle, qui permet de découvrir le monde du travail dans le cas d’un stage ou d’un job d’été, ou bien le monde universitaire dans le cadre d’un cours d’été, expérience qui ne fait pas uniquement progresser en langue, mais aussi gagner en maturité, en autonomie et en ouverture d’esprit.
Séjour à l’étranger, en Allemagne en particulier, n’est pas nécessairement synonyme de frais exhorbitants car il existe des bourses d’études de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse) et du DAAD (le service d’échanges inter-universitaires allemand) ainsi que des aides à l’encadrement d’un stage.
Pour l’été avant l’hypokhâgne ou entre l’hypokhâgne et la khâgne, l’OFAJ soutient les jeunes souhaitant faire un stage ou avoir un job d’été en Allemagne à travers deux programmes combinables :

  • le programme PRAXES pour les stages en Allemagne : En tant qu’organisme de formation, l’OFAJ vous accompagne juridiquement (convention de stage) et pédagogiquement pour effectuer un stage. L’OFAJ souscrit pour vous une assurance complémentaire pour toute la durée du stage et prend en charge les coûts. Cette assurance comprend une couverture voyage, maladie, accidents ainsi qu’une option responsabilité civile privée et professionnelle. Les frais de dossier sont de 50€ à la charge du stagiaire. Sur critères sociaux, des bourses de 500€ sont accordées. La demande est à formuler un minimum un mois avant le début du stage. Le Jobboard PRAXES ainsi que le Site de l’OFAJ recensent notamment les offres de stage. Les  Instituts français en Allemagne recherchent également selon leurs besoins des stagiaires francophones.
  • Le programme « Job dans une ville jumelée » – qui concerne aussi les stages – offre un petit coup de pouce financier entre 150 et 300€ pour un job d’été de 4 semaines. La demande est à formuler deux mois avant le début du stage ou du job.

Pour l’été après la khâgne, il existe des bourses du DAAD finançant des Université d’été en Allemagne pour les étudiants étrangers. Il s’agit de cours de langue, parfois orientés vers différentes disciplines des sciences humaines, dans différentes Universités allemandes. Il faut avoir une L2 au moment où on commence le cours, et un certificat datant de moins de un an et attestant le niveau B1 au moment où l’on candidate. Attention, il faut préparer son séjour bien à l’avance car les demandes doivent être déposées au plus tard le 1er décembre pour l’été suivant.