Histoire-Géographie Bibliographie 2021


Equipe pédagogique :

Olivier Loubes
Marie Perny
Philippe Ruiz

Histoire
1ère année Histoire

Objectifs généraux :

Comme pour toutes les disciplines, l’enseignement de l’histoire en Lettres Supérieures se fait dans le double objectif de découvrir la matière selon une approche scientifique et de construire une culture générale historique solide. A travers plusieurs thèmes, vous découvrirez que l’histoire est une discipline en construction permanente, qui aiguise l’esprit critique, favorise l’ouverture d’esprit et nourrit le plaisir d’apprendre et de comprendre.Les deux exercices majeurs de la discipline sont au cœur des objectifs méthodologiques de l’année : la dissertation historique (pour tous) et le commentaire de documents (pour ceux qui se spécialiseraient en histoire). Un entraînement régulier aux oraux se fait dans le cadre des interrogations orales individuelles (ou « colles »/ « khôles »/ « khôlles ») – trois dans l’année. 
Cinq heures de cours hebdomadaires sont réservées à l’enseignement de l’histoire.
Le programme est déterminé par le professeur. Au Lycée Saint-Sernin, chaque classe d’hypokhâgne a un professeur d’histoire différent, qui construit l’architecture de l’année selon ses choix.
Trois des quatre périodes historiques sont traitées : histoire ancienne (Antiquité), histoire médiévale, histoire moderne (XVIe-XVIIIe siècles) et histoire contemporaine (XIXe-XXIe siècles). Les questions choisies permettent d’aborder différents champs de la discipline, notamment l’histoire politique, sociale, économique, religieuse, culturelle, sur des espaces géographiques variés. Chaque thème traité est accompagné d’une bibliographie avec un ouvrage de référence à lire et de lectures conseillées.

Programmes et horaires :

Pour la rubrique « Bibliographie » des premières années : compte-tenu des particularités de l’enseignement de l’Histoire en 1e année et de la diversité de ce qu’y est fait entre les trois classes, nous ne proposons pas de bibliographie générique. En revanche, pour cet été 2020, nous demandons à nos futurs élèves de réaliser un travail précis d’ici la rentrée . Ce travail comporte un socle commun aux trois classes mais aussi un angle spécifique aux choix de chacun de nous trois. L’achèvement de la constitution des classes étant imminent, les élèves en recevront détails et consigne dans un fichier envoyé par classe. 
En revanche, nous pouvons faire figurer ce qui suit sur le blog :

Pour cet été 2020 :

Vous allez recevoir par mail un fichier regroupant quelques consignes de travail estival à faire pour la rentrée dans plusieurs matières. En Histoire, ce travail vous conduira à réfléchir sur ce qu’est un événement historique. Vous trouverez des consignes précises et des documents d’appuis dans ce fichier. Ce travail devra être fait pour la rentrée : il servira de base aux premières séances de cours. 
Par ailleurs, nous vous conseillons d’inscrire les lectures que vous ferez pour le cours de Littérature dans leurs contextes historiques d’écriture pour comprendre l’histoire littéraire et clarifier de la même façon vos repères en histoire.
Vous pouvez également tenter d’établir une chronologie générale – mais raisonnable – des périodes historiques depuis l’Antiquité, en identifiant les repères fondamentaux que vous avez pu étudier depuis la classe de seconde.
Les vacances se prêtent à la lecture de bons magazines: le mensuel  L’Histoire propose des articles et des dossiers thématiques stimulants selon une approche synthétique et scientifique.
L’écoute de La Fabrique de l’Histoire et de Concordance des temps sur France Culture ou encore de La Marche de l’Histoire sur France Inter par leurs nombreux podcasts disponibles vous serait également des plus profitables, là encore en suivant vos inclinaisons.


Olivier Loubes

Histoire
2ème année Tronc commun

Programme de tronc commun : La France et l’Afrique, 1830-1962 

Lectures d’été

D’abord, lire et relire le texte de la lettre de cadrage par le jury : http://www.ens-lyon.fr/sites/default/files/2020-06/Lettre%20de%20cadrage%20tronc%20commun%20Histoire.pdf 
Puis, cette lettre évoque dans sa dernière phrase deux types d’approches : politico-institutionnelle “à dépasser” et globale par laquelle il faut “envisager le sujet”. 
Je vous propose donc deux lectures initiales, solides, au choix et en poche
L’une est très globale, thématique et élargie au-delà de l’Afrique à tous les empires coloniaux : 
– Pierre SINGARAVÉLOU (dir.), Les empires coloniaux, XIXe-XXe sicle, Paris, points Seuil, 2013. 
L’autre est centrée sur le Magheb, bien plus périodisée, mais tout aussi up to date(s)
– Daniel RIVET, Le Maghreb l’preuve de la colonisation, Paris, Hachette, coll. Pluriel, 2009. 
Il sera indispensable de fréquenter des Atlas et des dictionnaires, en voici deux plus deux :
– Jean-François KLEIN, Pierre SINGARAVÉLOU, Marie-Albane de SUREMAIN, Atlas des empires coloniaux, XIXe-XXe siècles, Paris, Autrement, 2012. 
– François-Xavier FAUVELLE et Isabelle SURUN (dir.), Atlas historique de l’Afrique, Paris, Autrement, 2019 (4e partie : « L’Afrique sous domination coloniale », p. 59-73). 
Jean-Pierre RIOUX (dir.), Dictionnaire de la France coloniale, Paris, Flammarion, 2007. 
Claude LIAUZU (dir.), Dictionnaire de la colonisation française, Paris, Larousse, 2007.

Enfin, pour entrer dans le programme sans s’en apercevoir, quoi de mieux que de lire de la littérature africaine. Je vous propose un témoignage autobiographique et un roman :
– Amadou HAMPÂTE BÂ, Oui mon Commandant !, Babel, 1994. 
– Ahmadou KOUROUMA, Monnè, outrages et défis, Seuil, 1990.
On peut aussi peupler son été de films : parmi de nombreux possibles, j’ai choisi de nous emmener en 1939 au premier festival de Cannes – allez savoir pourquoi… – où devaient être projetés deux films “impériaux” : une fiction de Jacques de Baroncelli L’homme du Niger et un documentaire de Jean d’Agraives, La France est un Empire. Mais, il y a beaucoup d’autres choix, comme de découvrir l’oeuvre de Jean Rouch, le pionnier de l’ethnofiction, un des maîtres de l’anthopologie visuelle, en particulier ses films courts et moyens métrages des années 1940 et 1950 sur les Dogons ou les “mages noirs” et son long-métrage Moi, un noir, prix Louis Delluc 1958. 


Philippe Ruiz

Histoire
Option 2ème année

La bibliographie est directement adressée aux étudiantes et aux étudiants de l’option.


Martine Séguy

Géographie
1ère année


Vincent Doumerc

Géographie
me année Tronc Commun 

Bibliographie
Le programme est le suivant : « Population et inégalités dans le monde »
Le diaporama ci-dessous au format PDF présente les axes de travail pour la période estivale :
La nécessaire lecture des rapports de jury de la dissertation de géographie de tronc commun depuis 2016. Une attention particulière sera donnée au rapport de 2017 puisqu’il s’agissait du même programme.
La préparation de fiches de synthèse sur des données disponibles en ligne de la Banque Mondiale (https://donnees.banquemondiale.org/indicateur). Le diaporama présente les thématiques à travailler ainsi que les modalités de réalisation des fiches.
La réalisation d’un répertoire (simple et efficace) donnant les définitions élémentaires des principaux indicateurs statistiques utilisés pour mesurer les inégalités de développement dans le monde. La liste des principaux indicateurs est fournie dans le diaporama. Pour des lectures complémentaires, 2 ouvrages qui seront étudiés en cours l’année prochaine, la lecture de l’un deux est possible mais non obligatoire :
– Bernard BRET, Pour une géographie du juste, Lire les territoires à la lumière de la philosophie morale de John Rawls, Collection Espace et Justice, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2015
– Ana POVOAS, Jacques LEVY et Jean-Nicolas FAUCHILLE, Théorie de la Justice Spatiale, Géographies du Juste et de l’Injuste, Odile Jacob, 2018


Vincent Doumerc

Géographie
2ème année Option

Bibliographie 
La bibliographie se résume à 2 ouvrages. Un Atlas de la France et du monde et un ouvrage de présentation des différentes régions françaises.
Pour l’Atlas : le choix est laissé à l’étudiant, un Atlas un peu ancien (année 2000) peut convenir même s’il faudra faire à la lecture l’effort d’actualisation sur le redécoupage des régions françaises suite la loi de réforme territoriale de 2014-2015. L’Atlas ne doit pas forcément être problématisé, il s’agit seulement d’un outil de connaissance de l’espace et de localisation.
L’Atlas suivant peut convenir en cas d’achat : Atlas du 21ème Siècle, Collectif (préface Yves Lacoste), 2017 (première édition 2011)
Pour les ouvrages généraux sur la France : au choix de l’étudiant :
Eric JANIN (dir.), Les 18 régions françaises, Ellipses, août 2017
Laurent CARROUE (dir.), La France des 13 régions, Armand Colin, mars 2017

Travaux d’été :
Feuilleter l’Atlas et se familiariser avec les différentes régions françaises dans leurs composantes urbaines et rurales.
Mettre en fiche les régions Bretagne, Nouvelle Aquitaine et Occitanie (au minimum)