Littérature et Lettres Modernes (option) 2021

Equipe pédagogique:

Frédérique Bué
Carole Catifait
Muriel Fazeuille
Maryse Palévody
Muriel Rossetti


Frédérique Bué
Muriel Fazeuille
Carole Catifait

1ère année

Bibliographie 2020-2021

Bienvenue en hypokhâgne au lycée Saint-Sernin. Voici quelques conseils de lecture pour préparer votre rentrée.
Voici une première liste d’ouvrages. Nous vous demandons de parcourir les romans suivants de façon à pouvoir les utiliser dans le cadre d’une dissertation littéraire. Cet exercice sera au programme du tout début d’année.


1. Romans

Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves
Diderot, Jacques le fataliste
Laclos, Les Liaisons dangereuses
Stendhal, Le Rouge et le noir
Balzac, Le père Goriot
Flaubert, Madame Bovary
Zola, L’assommoir
Proust, Un amour de Swann ( in Du côté de chez Swann)
Gide, Les Faux-monnayeurs
Robbe-Grillet, La Jalousie

L’ensemble de ces romans servira de base pour les interrogations orales et les dissertations.
Les interrogations orales du premier semestre porteront sur le roman. Il importe donc de ne pas découvrir au dernier moment le roman.

La dissertation nécessitera un ancrage solide dans les romans au programme : effectuez le maximum de lectures avant la rentrée date car le mois de septembre sera très chargé dans toutes les matières.

Si ce programme romanesque ne rassasie pas vos désirs de lecture, vous pouvez vous plonger dans les ouvrages suivants qui seront abordés au cours de l’année scolaire. N’hésitez pas à prendre de l’avance et à satisfaire votre curiosité !

2. Théâtre

Corneille, L’illusion comique
Racine, Bérénice
Molière, Amphitryon
Musset, Fantasio
Beckett, En attendant Godot
Koltès, Dans la solitude des champs de coton

3. Poésie

Du Bellay, Les Regrets
Hugo, Les Contemplations
Baudelaire, Le Spleen de Paris
Rimbaud, Les Illuminations
Apollinaire, Calligrammes
Ponge, Le parti pris des choses

Nous vous souhaitons bonne lecture et bonnes vacances


Nous vous soumettons de plus une liste totalement facultative dans laquelle vous pourrez puiser à volonté au cours de l’année scolaire.

Antiquité / Mythologies (nombreux recueils)

J.-P. Vernant, L’Univers, les dieux, les hommes
Vème av. J.-C. : Sophocle, Œdipe-Roi /Antigone
XIIème (en version modernisée): Roman de Tristan dit Tristan et Iseut
Chrétien de Troyes, Le Chevalier de la charrette
XVIème : Rabelais, Gargantua
Montaigne, Essais (De l’éducation des enfants, Des coches, De l’expérience, Du repentir)
Ronsard, Les Amours

XVIIème : Corneille, Cinna /L’Illusion comique

Molière : Le Misanthrope /Tartuffe
Racine, Bérénice
Pascal, Pensées

XVIIIème : Montesquieu, Lettres Persanes

Voltaire, Candide
Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard
Prévost, Manon Lescaut
Diderot, Jacques le fataliste et son maître
Rousseau, La Nouvelle Héloïse
Beaumarchais, Le Barbier de Séville /Le Mariage de Figaro

XIXème : Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe

Lamartine, Méditations poétiques
Hugo, Les Contemplations
Musset, Lorenzaccio /Les Caprices de Marianne
Stendhal, La Chartreuse de Parme
Balzac, La Peau de chagrin/ Le Chef-d’œuvre inconnu
Flaubert, L’Education sentimentale
Zola, Germinal /La Curée

Œuvres de Gautier /Hérédia /Leconte de Lisle
Nerval, Les Chimères /Sylvie /Aurélia
Baudelaire, Les Fleurs du mal

Œuvres de Verlaine /Rimbaud /Mallarmé

XXème : Apollinaire, Alcools /Calligrammes
Proust, A la recherche du temps perdu
Valéry, Charmes

Œuvres de Breton /Aragon /Eluard /Desnos
Claudel, Partage de Midi, L’Echange
Colette, La Naissance du jour

Céline, Voyage au bout de la nuit
Giono, Un Roi sans divertissement
Malraux, La Condition humaine
Sartre, La Nausée /Huis clos
Camus, L’Etranger /La Chute
Œuvres de Sarraute /Robbe-Grillet /Simon
Butor, La Modification /L’Emploi du temps
Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein/ Moderato cantabile
Perec, W ou le souvenir d’enfance
Yourcenar, Mémoires d’Hadrien /L’Oeuvre au noir
Genet, Les Bonnes
Ionesco, La Cantatrice chauve
Char, Fureur et mystère
Michon, Vies minuscules
Quignard, Le nom sur le bout de la langue
Œuvres de Saint-John Perse /Michaux /Ponge /Jaccottet /Bonnefoy

Textes critiques

Gérard Genette, Figures II
Jean-Paul Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?
Roland Barthes, Le degré zéro de l’écriture
Jean-Pierre Richard, Poésie et profondeur
Gaston Bachelard, L’eau et les rêves

La critique littéraire

Jean-Yves Tadié, La critique littéraire au XX° siècle

La collection Lettres 128 (Nathan Université) permet des révisions rapides et précises. Voici quelques titres utiles :

A. Sancier-Château, Introduction à la langue du XVIIème siècle (Vocabulaire et syntaxe)
G. Forestier, Introduction à l’analyse des textes classiques
C. Fromilhague, Les figures de style
J.-Ph. Miraux, Le personnage de roman
M. Aquien, La versification appliquée aux textes

Dictionnaires

M. Aquien et G. Molinié, Dictionnaire de rhétorique et de poétique
Maingueneau, Les termes clés de l’analyse du discours (Seuil Mémo)
Brunel et alii, Dictionnaire des mythes littéraires (Rocher)
Chevalier et Gheerbrant, Dictionnaire des symboles (Bouquins)
Gérard, Dictionnaire de la Bible (Bouquins)
Dupriez, Gradus. Les procédés littéraires (10/18)
P. Aron, D. Saint-Jacques, A. Viala, Le dictionnaire du littéraire (PUF

Sur l’explication de texte à l’oral

S. Roze, L’explication de texte à l’oral (A. Colin, Synthèses)
E. Ravoux-Rallo et S. Guichard, L’explication de texte à l’oral des concours (A. Colin, Lettres U)


2ème année : Programme de Lettres, cours commun : Conseils de lecture 2021

Maryse Palévody
Muriel Rossetti

Axes et œuvres au programme :
1. Axes
a) Le lyrisme
b) L’œuvre et l’auteur
c) Littérature et morale
2. Œuvres
a)  Racine, Bérénice, Flammarion, GF-Flammarion, éd. M. Escola, 2013, ISBN: 9782081309388.
b)  Marguerite Duras, Le ravissement de Lol V. Stein, Folio, 1976, ISBN : 9782070368105.
c)  Verlaine, Poèmes saturniens, Le Livre de Poche, Classiques, éd. M. Bercot, 1996, ISBN : 9782253098300 et Romances sans paroles in Verlaine, Romances sans paroles suivi de Cellulairement, Le Livre de Poche, Classiques, éd. O. Bivort, 2002, p.67-131, ISBN : 9782253160755
d)  Joachim du Bellay, Les Regrets, in du Bellay, Les Regrets, suivi des Antiquités de Rome etdu songe, LGF, Le Livre de Poche classique, 2002, ISBN : 978-2253161073.

Il est indispensable d’acquérir les œuvres dans l’édition de référence, c’est-à-dire celle indiquée ci-dessus. C’est celle qui sera utilisée par les jurys lors des épreuves et par les professeurs en cours d’année pour tous les exercices (compter environ 20 €).

Comment se préparer pendant l’été ?
1/Il faut d’abord lire toutes les œuvres au programme, c’est le plus urgent. N’hésitez pas à annoter l’ouvrage pour vous constituer une série de repères.
2/ Vous pouvez ensuite choisir dans la liste qui suit un ou plusieurs articles et/ou ouvrages critiques, sur le thème et/ ou sur les œuvres, car il s’agira, dès la rentrée de « mettre en relation la connaissance précise approfondie des œuvres du programme et une réflexion sur les questions littéraires ». 
Nous vous suggérons parfois, pour certaines questions, une liste indicative d’œuvres ou d’articles en rapport avec le thème, qui vous permettront de nourrir vos dissertations. Mais vous avez naturellement toute liberté en ce domaine. 

A/ Lectures en rapport avec les axes

1/ L’œuvre et l’auteur

– J. Vassevière, N. Tourvel, 150 textes théoriques et critiques, Colin, 2015 (il existe aussi une édition plus ancienne, 140 textes…), en particulier la deuxième partie « l’expérience de l’écrivain »
– Alain Brunn, L’Auteur, Flammarion, coll. « GF corpus », 2001
– Antoine Compagnon Le Démon de la théorie, « Points essais », 2014, en particulier le chapitre 2 : « L’auteur ». 
– Le cours très fourni d’Antoine Compagnon intitulé « Qu’est-ce qu’un auteur ? » est disponible en ligne :  https://www.fabula.org/compagnon/auteur.php
– Barthes, « La mort de l’auteur » : 
https://leschroniquesdemarcel.blogspot.com/2019/08/roulez-moins-vite-vous-pourriez-roland.html
– Foucault, « Qu’est-ce qu’un auteur ? », conférence de 1969 : https://leschroniquesdemarcel.blogspot.com/2020/05/michel-foucault-quest-ce-quun-auteur-pdf.html
– Marcel Proust, « la Méthode Sainte-Beuve », à lire soit dans Contre Sainte Beuve en folio soit :
https://fr.wikisource.org/wiki/Contre_Sainte-Beuve/La_Méthode_de_Sainte-Beuve

2/ Le lyrisme

– Dominique Rabaté (dir.), Figures du sujet lyrique, PUF, 1996
– Poésie et lyrisme, collection « étonnants classiques », Flammarion, 2004 (une anthologie simple et très bien faite, très peu chère)
– Jean-Michel Maulpoix, Pour un lyrisme critique, Corti, 2009. On peut aussi consulter le site de l’auteur, presque exclusivement consacré à la poésie lyrique : http://www.maulpoix.net/lelyrisme.htm
– Un cours en ligne très bien fait sur la poésie lyrique par Laurent Jenny : http://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/elyrique/elsommar.html

3/ Littérature et morale

– J. Vassevière, N. Tourvel, 150 textes théoriques et critiques, Colin, 2015, en particulier le chapitre « Littérature et morale » 
– Quelques maximes, portraits et/ou fables à choisir chez les moralistes du XVIIème
– Un conte ou un roman du XVIIIème siècle, par exemple :
– Crébillon fils, Les Égarements du cœur et de l’esprit
Diderot, Les Bijoux indiscrets
– Prévost, Manon LescauT
– Sade, Les Infortunes de la vertu
– Un article intéressant sur le procès Flaubert : https://www.cairn.info/revue-histoire-de-la-justice-2007-1-page- .htm
– Gisèle Sapiro, La responsabilité de l’écrivain : littérature, droit et morale en France : XIXème-XXIème siècle, Seuil, 2011 (à consulter au CDI)
– Georges Bataille, la littérature et le mal, Folio, 1957 (lire un chapitre de votre choix, sur Emily Brontë, Baudelaire, Kafka…)
– Dominique Rabaté, « Morales du solitaire » : https://www.fabula.org/colloques/document1313.php

B/ Lectures en rapport avec les œuvres



1. Du Bellay, Les Regrets
– Privilégier la lecture de l’œuvre, en particulier pour vous (re)familiariser avec la langue du XVIème siècle. L’introduction de François Roudault dans l’édition au programme est utile. 
– avoir quelques idées simples sur l’humanisme, la Pléiade et le pétrarquisme.
– dans Littérature française, dynamique et histoire I (folio), lire en particulier la partie rédigée par Franck Lestringant et consacrée au XVIème siècle (surtout « La Renaissance à reculons » et « La courte Renaissance française »)

2. Racine, Bérénice
– Une autre pièce de Racine, en particulier Phèdre ou Andromaque
– Barthes, Sur Racine, Point seuil, 1963. Se trouve également en ligne : https://edisciplinas.usp.br/pluginfile.php/3164942/mod_resource/content/1/BARTHES_-Roland-Sur-Racine.pdf
– Paul Bénichou, Morales du grand siècle, chapitre « Racine » (lecture du programme d’ASH). On peut ajouter si le cœur vous en dit :
– Starobinski,  « Racine et la poétique du regard » in L’œil vivant, Tel Gallimard, 1961 https://leschroniquesdemarcel.blogspot.com/2020/05/starobinski-racine-et-la-poetique-du.html


3. Verlaine, Poèmes saturniens, Romances sans paroles

Il faut d’abord lire les deux œuvres naturellement, se rafraîchir un peu la mémoire sur les questions de versification, mais aussi avoir quelques idées simples sur le Parnasse, le Romantisme et le symbolisme. Enfin, les introductions des éditions au programme peuvent suffire pour commencer. Puis, si le cœur vous en dit :

– Arnaud Bernadet, Fêtes galantes, Romances sans paroles précédé de Poèmes saturniens, « Foliothèque n°147 », Gallimard, 2007
– Steve Murphy, Poème saturniens, Fêtes galantes, Romances sans paroles, Atlande, 2007
– Steve Murphy est le spécialiste actuel de l’œuvre de Verlaine. On peut lire en ligne « De la difficulté de lire les poèmes saturniens » : https://www.fabula.org/colloques/document839.php
– on peut consulter aussi le site très fourni (et très fiable) de Christian Hervé consacré aux Romances sans paroles : https://romances-sans-paroles.pagesperso-orange.fr



4.Marguerite Duras, Le Ravissement de Lol V Stein
On peut lire une autre œuvre de l’auteure, et notamment :
– Un barrage contre le pacifique et/ou L’Amant (en rapport avec le thème l’œuvre et l’auteur)
– Écrire, (Folio, 124 p.)  expose les conceptions de l’auteure sur sa création littéraire.
– L’écoute des documents audio et vidéo déjà signalés peut suffire dans un premier temps pour vous familiariser avec l’auteure : https://leschroniquesdemarcel.blogspot.com/p/silence-on-bosse-2021.html

Nous vous souhaitons de bonnes vacances, au grand air, avec celles et ceux qui vous sont cher·e·s.


2ème année
Programme 2021  : SON ET IMAGE

Et voilà le nouveau programme. Versons une larme sur l’ancien, mais aussi sur le nouveau, car la note dominante est élégiaque ; nous verserons des larmes d’attendrissement (on dit que c’était du dernier chic dans les salons aristocratiques du XVIIème siècle…).
Trêve de plaisanterie. L’an dernier, Marcel naissait à peine. Cette année, il compte bien fonctionner à plein régime. Alors voici pour commencer en douceur quelques liens audio ou video qui vous permettront de (re)faire connaissance avec les auteurs et les oeuvres. 

Pour les thèmes (le lyrisme, littérature et morale, l’œuvre et l’auteur), rendez-vous sur « les Chroniques de Marcel » (https://leschroniquesdemarcel.blogspot.com) où vous trouverez d’autres ressources. Les bibliothèques universitaires vont rester fermées tout l’été j’en ai bien peur, alors un peu de lecture en ligne, ça sera mieux que rien. En attendant la réouverture de tout, gardons l’esprit ouvert. 



Du Bellay, Les Regrets

 les lectures toujours réjouissantes de quelques regrets par  Jacques Bonaffé sont à écouter ici : https://www.franceculture.fr/emissions/jacques-bonnaffe-lit-la-poesie/non-sans-regrets-14-satire-de-tous-cotes
– une introduction générale à l’oeuvre des Regrets, bien faite bien que légèrement soporifique à écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=Iy9Z-DTO4ug

Racine, Bérénice

– Voici une excellente série d’émissions joliment intitulée « la passion Racine », où l’on entend les meilleurs spécialistes du moment (Alain Viala, Georges Forestier notamment): les deux premiers épisodes nous paraissent les plus utiles à notre programme : https://www.franceculture.fr/emissions/series/la-passion-racine
– encore une autre émission à écouter sur France Culture, celle fois consacrée aux grands personnages de Racine, et donc ici à Bérénice : https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance/racine-34-berenice
– Enfin, si vous aimez Depardieu, Carole Bouquet et Jacques Weber, vous pouvez voir le téléfilm tourné en 2000 adapté par Jean-Claude Carrière et réalisé par Jean-Daniel Verhaege : https://www.youtube.com/watch?v=RwkjFNlDJA4 

Verlaine, Poèmes saturniens ; Romance sans paroles

– Là encore, on peut écouter la très bonne série d’émissions sur France Culture intitulée Verlaine, prince des poètes maudits : https://www.franceculture.fr/emissions/series/paul-verlaine
– En voici une version plus courte, en un seul épisode, où l’on entend notamment Guy Goffette, écrivain et poète qui lui a consacré un très joli portrait (Verlaine d’ardoise et de pluie) : https://www.youtube.com/watch?v=7ZTXHcLjwPY
– les amateurs de nanars ainsi que les fans de Di Caprio prendront plaisir à voir ou revoir le film d’Agnieszka Holland, Rimbaud Verlaine (1997) : https://www.youtube.com/watch?v=HiWL7DmU0_4

Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein

C’est évidemment sur Duras que les archives sonores et video sont les plus nombreuses : il y a même pléthore. Voici les documents qui me semblent pour le moment les plus intéressants :
– Pour commencer l’insolent petit portrait que lui consacre l’équipe de « Tout est vrai (ou presque) » l’émission d’Arte : https://www.youtube.com/watch?v=FY7ZG5-6J2Y
– Ensuite, l’excellent documentaire (d’ailleurs primé) que lui consacre Dominique Auvray en 2002, Marguerite telle qu’en elle-même https://www.youtube.com/watch?v=f0IjL7T00r4
– Un entretien très utile de Marguerite Duras avec Pierre Dumayet à propos du Ravissement de Lol V Stein (13m’) : https://www.youtube.com/watch?v=HWBeyd5vufE
– Un long entretien de Duras avec Benoit Jacquot, « Ecrire » : https://www.youtube.com/watch?v=9d-ty00VGO8
– On peut préférer bien sûr l’écoute seule et France Culture propose là encore une série d’émission de qualité : une série de quatre épisodes à écouter dans le cadre de « La compagnie des auteurs » intitulée « Marguerite Duras, la vie comme littérature » : https://www.franceculture.fr/emissions/series/marguerite-duras


2ème année
Lettres Modernes Option


Professeure :

Carole Catifait
Carole-Isabelle.Catifait@ac-toulouse.fr
carole.catifait@gmail.com



Programme d’oral : D’un Faust à l’autre

Johann Wolfgang von Goethe, Faust I et II [1808 ; 1832], trad. J. Malaparte, Paris, GF Flammarion, 2015, EAN : 9782081358683
Paul Valéry, Mon Faust (ébauches) [1945], Paris, Gallimard, « Folio Essais » (n°114), 1988, ISBN : 9782070325237


Profitez de l’été pour lire les deux textes. Il s’agit d’un programme d’oral, que nous ne commencerons pas avant le mois d’octobre, mais vu la cadence de travail en khâgne, il vaut mieux que la lecture soit faite à la rentrée. Les préfaces de nos deux éditions sont correctes et vous permettent une première entrée dans les textes. 

Pour préparer l’exercice du commentaire :

Je  vous propose de consolider vos savoirs en histoire littéraire ou d’éclairer des « coins obscurs » de cette histoire.  Notre épreuve écrite de spécialité est un commentaire hors-programme : il s’agit d’un texte assez long (du sonnet à une page de prose d’une cinquantaine de lignes) de littérature française (pas de texte en traduction, contrairement à l’oral qui constitue une épreuve de littérature comparée), situé entre le début du XVIIème siècle et notre XXIème siècle (ce qui exclut les textes renaissants en Moyen Français, type Montaigne ou Robert Garnier : vous voilà rassuré(e)s…)
Pour pouvoir mieux situer un texte et ses  enjeux, vous pouvez lire et ficher les deux volumes :

La Littérature française, I et II, Gallimard, « Folio Essais », n° 495-496, sous  la  direction  de Jean-Yves  Tadié. Dans le premier tome, vous commencerez avec le XVIIème siècle, par George Forestier et Emmanuel Bury. 
Certes, l’exercice peut vous paraître fastidieux, mais vous n’êtes pas obligés de tout faire pendant l’été et je vous conseille de commencer par vos « angles morts ». Par  exemple, vous n’avez  aucune idée de ce qu’on appelle le théâtre baroque, le libertinage érudit, la tragi-comédie ou le drame, c’est ce par quoi vous pouvez commencer. A terme, il faudra aussi travailler sur les Lumières ou l’anti-théâtre, objets en général connus de vous depuis le lycée, mais sur lesquels  vous n’avez que des savoirs approximatifs. La khâgne doit vous permettre d’aller plus loin et d’interroger les catégories littéraires, au filtre des travaux de la recherche universitaire.
Je vous conseille aussi, même si vous l’utiliserez surtout dans l’année, un usuel bien pratique parce qu’il rassemble des notions de stylistique, rhétorique, narratologie, histoire littéraire, etc. :
– Le Dictionnaire des termes littéraires, Van Gorp et alii, « Champion Classiques », 2005. 

Si en hypokhâgne vous avez pris l’habitude de travailler avec un autre usuel, gardez-le. Celui dont je vous parle a le mérite de réunir les entrées : « zeugma », « ekphrasis », « classicisme », « littérature postcoloniale », « makron » (avec un k), « poeta vates », « illocutoire » ou encore « pétrarquisme », c’est-à-dire d’entrecroiser la terminologie de toutes ces disciplines, anciennes (comme la rhétorique) ou nouvelles (comme la sémiotique ou la pragmatique), qui fournissent un outillage technique à l’analyse littéraire.
Je vous donnerai à la rentrée une liste  d’usuels spécialisés, pour chaque genre littéraire, et pour  travailler notamment les tropes, la rhétorique, la versification et la métrique, la narratologie et le vocabulaire du théâtre.
Passez un bel été, lisez, reposez-vous. 

Votre professeur, Carole Catifait.